Les arguments essentiels pour négocier votre premier salaire

De manière générale, les Bac+5 ont moins de difficultés à trouver preneur, malgré l’inégalité de l’offre (l’emploi à Lyon, Paris et Bordeaux par exemple, se porte mieux que l’emploi Nord). Encore que ces dernières années, la recherche croissante de professionnalisation valorise les DUT/BTS/DUST et licence effectués en alternance ; ce système implique en effet une connaissance de l’univers professionnel, qui laisse espérer une intégration plus rapide, avec une formation et un temps d’adaptation plus courts.

Toute expérience (stage, emploi commercial saisonnier) représente par ailleurs un atout, même si elle n’est pas directement en rapport avec votre branche. En effet, une première expérience vous aura certainement permis d’acquérir des compétences et qualités utiles pour votre emploi. Notez que le professionnalisme, la rigueur, l’esprit d’équipe, le respect des règles, la persévérance . . . , le savoir-être comptent autant que le savoir-faire. Entre deux débutants à diplôme égal, les entreprises privilégiront celui qui montre la bonne attitude.

Le secret de votre réussite

L’autre secret pour vous démarquer et justifier vos prétentions est de montrer votre détermination et votre vision claire de votre carrière. Habitués à rencontrer des jeunes un peu perdus, peu sûrs du choix de leur orientation et encore moins de la direction qu’ils veulent prendre, les dirigeants modernes sont séduits par ceux qui savent où ils vont et parviennent à les convaincre du bien-fondé de leur candidature dans leur société et à ce poste.

Dans cet esprit, ne vous focalisez pas exclusivement sur le facteur financier, vous perdriez toutes vos chances. Si cette organisation est le tremplin qu’il vous faut pour vous constituer un CV solide et poursuivre dans la voie que vous avez tracée, ne mérite-t-elle pas un compromis ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *