Les crédits aux particuliers en 2012

Crédit à l’habitat

Le recul du marché de l’immobilier a stimulé les demandes de crédit à l’habitat. Les particuliers étaient nombreux à souscrire un emprunt immobilier auprès des banques et autres établissements de crédit. Cependant, il convient de nuancer l’ampleur de ce phénomène. Par rapport aux années d’avant-crise, le marché des crédits à l’habitat accuse un net repli. En effet, les réalisations de crédits à l’habitat atteignaient plus de 20 milliards d’euros en 2007, et de moitié moins en 2012.

Outre le cas du crédit à l’habitat, le rachat de prêt a également connu un essor. Le regroupement des crédits, l’aménagement des mensualités, ont séduit un nombre croissant de Français.

Crédits à la consommation

La baisse du pouvoir d’achat a eu raison des crédits à la consommation en 2012. La demande s’est contractée de 5% par rapport à 2011, pour atteindre 35 milliards d’euros. Les réalisations de crédits à la consommation ont reculé de manière progressive : 10,3% au premier trimestre, 1% au dernier trimestre. A contrario, le rachat de prêt (plus d’infos)  a évolué pour grimper en flèche.

Les crédits automobiles et les prêts personnels, en revanche, ont connu les plus fortes baisses. Ces deux postes se sont contractés respectivement de 5,5% et de 6,5% par rapport à 2011. Le recul des crédits automobiles s’explique par la morosité du marché des voitures neuves : les immatriculations ont régressé de 14% sur l’ensemble de l’année.

L’évolution du crédit revolving participe également à la baisse des réalisations de crédits à la consommation. Les utilisations des crédits renouvelables ont  chuté de 6% par rapport à 2011, et de 48% par rapport à 2007.   Pour en savoir plus le rachat de crédit avec PCB Finance propose d’autres sources

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *